Course à pied : La Translutine

Actualités

Le stage national de judo à Luc est dirigé par Frédéric Demontfaucon

01 Novembre 2013

Journal Ouest-France du 29/10/2013
Edition : Caen - Rubriques : Luc-sur-Mer

 Olivier Vincent, professeur de judo à Luc ; Frédéric Demontfaucon, ceinture noire 6e dan et Stanislas Kraska, juge 5e dan.        

 

 Ouvert à tous les licenciés

Ce stage national est ouvert à tous les judokas maîtrisant les bases du judo et licenciés auprès de la FFJDA (Fédération française de judo et disciplines associées) ou auprès d'une fédération étrangère relevant de la FIJ (Fédération internationale de judo). « C'est la 2e édition. Ce stage est dirigé par Frédéric Demontfaucon, ceinture noire 6e dan, professeur diplômé d'Etat, champion de France, champion d'Europe, champion du monde et médaillé olympique », explique Olivier Vincent, professeur de judo à Luc-sur-Mer depuis 1989. Au-delà de son expertise technique et de son palmarès impressionnant, Frédéric Demontfaucon est aussi un auteur reconnu d'ouvrages techniques sur le judo et un fin pédagogue.

50 participants par jour

Le stage a débuté hier et s'achèvera le vendredi 1er novembre. « Nous avons 50 participants par jour en moyenne ». Tous ces sportifs viennent des quatre coins de la France (Ile-de-France, Bourgogne, des Ardennes, Troyes dans l'Aube, mais aussi des judokas de la Manche et bien sûr, du club de Luc-sur-Mer). « Deux séances d'entraînement de deux heures par jour (20 h/5 jours) sont initiées au gymnase Jean-Chabriac ». Stanislas Kraska, ceinture noire 6e dan, vient tout droit des Ardennes françaises et assure la partie judo Kata. « Stanislas est juge 5e dan et prépare les judokas aux examens ».

Pérenniser l'événement

L'objectif d'Olivier Vincent est évidemment de rééditer chaque année ce type de rencontre, puis l'inscrire comme un événement récurrent incontournable de l'automne pour les judokas français. Outre l'aspect sportif, l'aspect touristique n'est pas négligé. « L'hébergement, en groupes ou en familles, a lieu au camping La Capricieuse, en chalets ou mobil-home. La restauration a lieu au casino de Luc. Les participants au stage et leur famille profitent de ce moment pour visiter la ville et la région, les activités sportives et ludiques disponibles dans la commune ».

Mardi 29 octobre, une activité cure de thalassothérapie nocturne (bains japonais) est prévue. Mercredi 30 octobre, de 13 h 30 à 17 h 30, tous les sportifs iront visiter la Pointe du Hoc et jeudi 31 octobre, c'est une soirée dansante avec buffet, qui est programmée.

Jusqu'au 2 novembre, stage national de judo organisé par le Tatami lutin, gymnase Jean-Chabriac.